HISTOIRES DE CHATONS

Certains arbres portent au printemps de spectaculaires floraisons de chatons, grappes duveteuses dorées, rougeâtres ou vertes, qui sont en fait des inflorescences (groupes de fleurs mâles ou femelles), en épi allongé, dressé ou pendant.

Les arbres à chatons, comme les saules, les chênes, les bouleaux, les mûriers, comptent sur une quantité énorme de pollen pour féconder les fleurs femelles, et de véritables nuages s’échappent de leurs frondaisons, pouvant occasionner des allergies chez les personnes sensibles. Seule une infime quantité de ces grains de pollen viendra féconder les fleurs femelles. Gland, noix, noisette, châtaigne, faîne de Hêtre sont le résultat de la rencontre d’un seul de ces grains de pollen avec un ovule présent dans la fleur femelle. C’est une bonne illustration des moyens mis en œuvre par la nature pour assurer la pérennité d’une espèce !

noisetier chatons
Chatons de Noisetier

Les chatons mâles de Noisetier font le bonheur des abeilles dès le mois de janvier, le pollen leur apportant alors une source de protéines au moment où elles doivent commencer à nourrir leurs larves. Le Saule marsault aux larges feuilles prend ensuite le relais. Le Châtaigner, dont la floraison pare en début d’été les forêts d’une nuance dorée à l’odeur suave et entêtante, donnera à l’automne le « pain des pauvres », la châtaigne aujourd’hui devenue un mets de luxe.

Les fleurs mâles sur ce chaton de Châtaigner sont très nombreuses et prêtes à libérer leur pollen. On distingue bien les filets fins comme des cheveux, portant chacun l’anthère, petite tête d’épingle contenant le pollen.

fleurmâle
Fleurs mâles du châtaigner

La fleur femelle du Châtaigner : plusieurs fleurs sont enfermées dans des bractées (semblables à des feuilles écailleuses), seuls dépassent les stigmates dressés qui vont recueillir le pollen.

fleur femelle ch
Fleur femelle du châtaigner

Les fleurs femelles sont beaucoup plus discrètes et moins nombreuses, sur cette photo on en distingue une au niveau de la flèche rouge… si si…

chatonschataigner

chatons chêne
Chatons de Chêne

Le Chêne porte des chatons qui passent souvent inaperçus, très petits et brunâtres, et pourtant il sera bientôt porteur d’innombrables glands, nourriture des sangliers, mais aussi des cochons quand on les menait encore en forêt, et des humains en temps de famine. Très caloriques, les fruits de ces arbres à chatons sont avant tout des graines chargées en nutriments, qui germeront et donneront naissance à un nouvel arbre s’il parvient à se faire une place au soleil !

 

Christine Hanras, Docteur en Pharmacie.